15. Le Canyon De Chelly

Nous quittons notre auberge située au bord de la San Juan River à Mexican Hat, tout d’abord vers l’Est en direction de Bluff puis plein Sud vers Chinle. Nous repassons de l’Utah à l’Arizona, toujours en territoire Navajo. Chinle sera notre ville étape pour visiter le Canyon de Chelly. Petit regret de ne pas être allé à Four Corners (les quatre Coins), au point même où quatre frontières d’états se croisent à angle droit (Utah, Colorado, Nouveau Mexique et Arizona)… ce sera pour une autre fois !

Carte des Four Corners
Paysage sculptural
A mi-chemin entre Gallup et Monument Valley, en pleine réserve Navajo, le Canyon De Chelly n’a pas la réputation ni la dimension du Grand Canyon, mais c’est un petit bijou taillé dans une plaine désertique. Contrairement au gigantisme du Grand Canyon, on est ici à une échelle humaine où l’on peut admirer un paysage extraordinaire dans son ensemble. Au fond, de cette curieuse vallée, de minuscules champs verdoyants, on voit bien l’érosion des roches, comment le lit de la rivière s’est creusé, comment la vie des hommes a pu s’organiser.
Le Canyon de Chelly
La San Juan River

Notre route est toujours bordée de paysages magnifiques de roches rouges, roses ou ocres formant des sculptures aux formes toujours différentes. Les arrêts-photos sont nombreux 🙂

Paysage de roches et de mesas
En route vers le Canyon de Chelly
Un océan de roches roses et ocres, magnifique !
Le Canyon de Chelly
Car le Canyon De Chelly est habité depuis des millénaires. On y trouve les ruines des villages Anasazis datant de 350 à 1300, premiers occupants de la région, que les Navajos appellent respectueusement « les ancêtres », qui sont construits dans des grottes, à même la paroi rocheuse, comme à Mesa Verde.
C’est vers 1700 que les Navajos, des guerriers, de sont installés dans ce canyon. De là, ils ont menés des attaques contre les villages pueblos, puis contre des positions espagnoles puis américaines.
C’est d’ailleurs dans ce canyon que Kit Carson gagna en 1864 la bataille finale contre les Navajos après les avoir affamés. (Nous visiterons son ancienne maison à Taos dans quelques étapes 🙂 ).
Canyon de Chelly : de mystérieux empilements
Canyon de Chelly : pour les marcheurs, les sentiers sont balisés
Aujourd’hui, les Navajos gèrent l’accès touristique à leur canyon. Le village de Chinle dispose d’une poste et d’une banque (Wells Fargo) et vous aurez accès au canyon à l’aide d’un guide Navajo.
Les rives du canyon sont accessibles au public par une route gratuite d’où vous pourrez admirer tranquillement des vues époustouflantes. Les plus beaux points de vue sont sur la rive sud, White House (vieux village) et Spider Rocks Overlook. Le White House Trail vous permettra d’aller au fond du canyon, à l’aide d’un guide Navajo, à pied ou à cheval, mais aussi en 4x4 si vous avez réservé auprès du « visitor center ». Pour en savoir plus sur le Canyon De Chelly (prononcer « de chaï »)

Reportage-photos

Ce canyon est une petite merveille à visiter et si vous vous intéressez à la vie des anciens indiens, ce site vous comblera…. Cliquez sur une des photos pour les afficher sous forme de diaporama et voir les légendes.

L'été, La Défense danse avec Chatswing
Séjours Country Vacanciel - Roquebrune Oct. 2017
Écoutez la radio avec Big Cactus Country

Festival de Groslay Sept. 2017 - INFOS, CLIQUEZ!
Cities in Line - The Spanish Event 2017 - INFOS